enceinte son


080 (zéro huit zéro)

 

Atelier d'artiste, studio photo, c’est au milieu de photographies et dessins originaux que vous êtes accueillis confortablement. Le canapé est mauve, il vous tend les bras, le café est prodigieux, la musique est abondante, le maître des lieux est... euh, à vous de juger!

Et puisque vous semblez y tenir, parlons-en du Maître des lieux. Ah oui tiens, parlons-en!

 

Photographe de presse et en agences (Sygma, Tempsport...), cofondateur et directeur de l'agence photo Visa, RG (c’est lui le maître des lieux !) créée 080 (zéro huit zéro) le 31 décembre 1999 à 23 h 58, et conseille diverses sociétés (Recettesweb, Yann Arthus Bertrand... « prends de l’altitude, crois-moi ! ») avant de monter la photothèque Masterfile France.

 

En parallèle de 080, RG se consacre à diverses activités artistiques, en 2001 entame une carrière d'acteur, auteur et metteur en scène, participe à divers projets de films, spectacles et performances, fait des photographies et dessins. Il monte et joue un spectacle à son domicile lors du festival d’Avignon (« Coupe »), il réalise un film (« Moi je super ») projeté sous des formes différentes à la SACD, la SCAM et enfin sélectionné au Festival du film court de Brest 2010. En octobre 2005 Masterfile Corporation rachète le bureau parisien.

 

Depuis, RG développe au sein de 080 divers projets de production de audiovisuels (la série de photographies « 24 images dans la vie d’une femme » de Clémence Veilhan présenté à Jeune Création 2010, le film-installation « Lila / l’atlantide » de Safia Benhaïm, sélectionné au salon de Montrouge 2011...) ; il collabore à la création et la commercialisation d’optiques de renommée internationale (Kinoptik ! Eh oui ! Même Kubrick s’en souvient !) et bientôt, par pur amour de la musique, à la création et commercialisation d’appareils audio.

 

Ah, quand même on y arrive !

 

En quête, à titre personnel, des perles rares de la reproduction musicale, RG, qui comme vous le voyez parle de lui à la troisième personne, connait plus de désillusions que d’instants de bonheur, jusqu’à sa fatidique rencontre avec un exaspérant trublion de ce petit monde, dont il se demande encore s’il doit de réjouir ou se méfier de l’avoir croisé tant l’individu est si souvent considéré comme un intégriste impénitent : l’abominable Alain Cavro de Staccato à Nantes. Cette rencontre confortera hélas RG dans le constat qu’en matière de hi-fi haut-de-gamme, il n’y a pas grand-chose à sauver dès lors que les critères se concentrent sur l’exigence musicale.

 

Fortuitement une autre rencontre, sur un prestigieux salon, et une écoute qui provoquera un torrent de larmes (d’émotion, rien d’autre), convaincront RG qu’il y a quand même dans ce monde quelques concepteurs talentueux, sincères et inspirés qui se soucient obsessionnellement du seul respect des musiciens !

 

Précision utile : RG ne s'intéresse pas beaucoup à la technique, il détecte les diamants bruts par hiérarchie objectivement sensible et n’envisage absolument pas de chercher à rationaliser ses choix par des éclaircissements technologiques !

 

Bref, RG est un amateur, au sens noble, comme vous !

Slide 1 Slide 2 Slide 3 Slide 4 Slide 5 Slide 6 Slide 6 Slide 7 Slide 8 Slide 9
Example Frame

contactez-nous

nous sommes à Paris, vous êtes les bienvenus !