crédits : DR. | cliquez pour voir la photo

Lyra

 

Lyra, c’est une gamme de cellules phonolectrices atteignant les sommets, à commencer par la merveilleuse Delos à 1220 €.

Mais nous avons décidé de présenter un cran au-dessus car… la Kleos (2600 €) est arrivée.

Issue d’une lignée irréprochable depuis l’originale Tsurugi (1976), Clavis (1991), Clavis DC (1995), Helikon (1999), et maintenant Kleos.

Le corps principal de la Kleos est plus massif que ceux de ses prédécesseurs, augmentant la masse finale. Usiné en duralumin, il reçoit un traitement de surface satiné argent  utilisé pour certains appareils photo haut de gamme.

Outre la nouvelle disposition des bobines, la Kleos est dotée d’un diamant à courbure variable (taille propriétaire Lyra) pour combiner temps de propagation de groupe idéal et facilité d’installation. Comme sur les modèles haut de gamme Lyra, un cantilever Ogura (en bore) est utilisé.

Le transfert d’énergie entre la cellule et le porte-cellule a fait l’objet d’une étude approfondie et des solutions innovantes ont été retenues.

La surface de contact autour des trous de fixation est profilée pour concentrer la force de contact de la cellule sur la coquille et améliorer le transfert d’énergie. De même les cosses de raccordement sur la cellule sont spécialement réalisées pour supprimer toute résonance et introduites en force dans le corps de la cellule pour diminuer l’énergie des ondes stationnaires qui pourraient interférer avec le signal. Ces cosses sont plaquées en Platine.

Rapidité et dynamique, capacité à créer une scène précise, large et profonde, les améliorations apportées à cette nouvelle cellule sont importantes et répondent aux demandes des utilisateurs de l’Helikon : la capacité de suivi et l’équilibre spectral progressent. La Kleos est extrêmement silencieuse. L’abaissement du bruit de fond permet d’accéder à un niveau de résolution tout simplement extraordinaire. Le résultat global est un nouvel équilibre spectral, légèrement plus chaud, ce qui ne signifie ni rond ni étouffé, mais plus plein, plus matérialisé.

La force d’appui optimum semble être de 1,77 gramme.

Type : bobines mobiles

Niveau de sortie : 0.5 mV

Courbe de réponse : 10 Hz – 50 kHz

Séparation des canaux: > 35dB

Diamond stylus : 3 x 75 µm Lyra designed Ogura

Porte-à-faux : 0.12 mm

Circuits magnétiques neodymium

Bobine : noyau ferrite 5N & 6N bobine cuivre

Cantilever : 0.3 mm de diamètre

Ogura en Bore

Force d’appui : 1.7 - 1.8 grammes (1.77 Optimum)

Compliance dynamique : 12 x 10-6 cm/dyn

Impédance interne : 5.4 ohms

Inductance : 9.0 uH

Impédance de charge recommandée : 91 – 47 kOhms

Poids : 8.8 g

Le site de Lyra :

http://www.lyraconnoisseur.com/