crédits : DR. | cliquez pour voir la photo

Wolf von Langa

 

SON de Wolf von Langa ne ressemble à aucune autre enceinte au monde de la planète.


Pour reprendre le magnifique texte qu’un homme compétent et rigoureux a commis il y a quelques semaines sur ce même site :


« Par une technologie toute particulière, des haut-parleurs réputés complexes à mettre en œuvre et de la plus haute qualité (un AMT pour l'aigu associé à haut-parleur medium / grave à excitation (fabriqué par Wolf von Langa (d’où un prix de revient bas) assorti d’un grave passif), Wolf von Langa a réussi à faire rentrer un lion dans une petite cage (rassurez-vous il sort dès qu’on ouvre la porte). » - Signé : Moi.

Ou encore pour reprendre une autre citation d’un autre homme, forcément moins compétent et pas toujours rigoureux auquel je dois tout ; en fait non.

 

« SON, qu’est-ce que c’est ?


Encore un drôle d’objet qui ne ressemble à rien d’autre, déjà esthétiquement avec ses dimensions à l’ancienne, enceinte compacte à façade un peu carrée surmontée d’une équerre transparente en plexiglas épais dans lequel est incrusté le haut-parleur « d’aigu » de technologie AMT (Air Motion Transfer) fonctionnant en dipôle (pas vraiment le choix avec ce type de transducteur) qui couvre un large pan du spectre je suppose.


L’utilisation d’un AMT est rare pour deux raisons :

  • ce n’est pas donné

  • il faut trouver des transducteurs en passe-bas qui soient rapides pour suivre la transparence et la vélocité de l’AMT.

 

SON pour cela emploie en façade un HP bas-médium de 26 cm (je crois) à membrane papier, suspension rigide et un moteur à électro-aimants !!!! qui pourvoit l’entrefer d’une énergie pour le moins tonique !

Et puisque cet ensemble ne suffirait pas pour descendre en fréquence, Wolf von Langa accorde la charge du HP à excitation via un passif (30 cm ?) situé à l’arrière de l’enceinte.


C’est très carpolapinesque sur le papier, mais ça fonctionne sans aucun doute ! Transducteurs de luxe donc dans une présentation élégante, un format à l’ancienne, une laque blanche, un objet joliment proportionné qui pourra plaire aux esthètes. » - Signé : Alain de Staccato


Très énergique et peu gourmande, SON affirme une ferveur joyeuse accompagnée d’une capacité à la pétulance des timbres et des nuances rythmiques bien dans les repères qu’on aime.


Au premier contact, on sent que ça pousse, physiquement, tout en ciselant les dentelles musicales avec la dextérité d’une petite main, une réunion des contraires, tout ce qu’on aime.


Belle image large, profonde mais surtout changeante au fur et à mesure qu’on passe tout type de musique, ça respire, ça, envoie, ça joue, ça chante, et on se demande comment cet objet très compact peut libérer un tel fauve qui heureusement n’a pas oublié le chaton en lui.


Le haut-parleur principal utilise un moteur à électroaimants. Ça s’appelle aussi un haut-parleur à excitation et en écoutant SON on comprend pourquoi !

 

lien vers pdf Le BANC D'ESSAI de SON par Dominique Mafrand dans Haute Fidélté. Téléchargez le pdf ICI

 

Le site de Wolf von Langa :

http://www.wolfvonlanga.com/